Signer avec bébé, c'est magique !

 

 

Ces dernières années, les recherches en neurosciences ont fait des avancées incroyables. Elles se sont notamment penchées sur l’étude du cerveau de l’enfant, ce petit être qu'il n'est pas toujours évident de comprendre. Il en ressort notamment que la gestion des émotions est beaucoup plus compliquée que pour un adulte. Cela génère beaucoup de stress pour son cerveau et il peut vivre de vraies tempêtes émotionnelles. Ce que l’on peut parfois caractériser de caprice ou de crise, n’est en réalité qu’un mal-être ou une frustration, que baby chou ne peut pas exprimer avec la parole.

Eh oui, il ne prononcera en moyenne ses premiers mots qu’à partir de ses 10 mois. S’il commence par des mots simples comme “papa” ou “maman”, il va par la suite enrichir son vocabulaire petit à petit et pourra commencer à construire des phrases entre ses 18 et 24 mois.

Mais dès ses 6 mois, l’enfant commence à reconnaître et comprendre certains mots, même s’il ne peut pas les dire lui-même. Il peut également reproduire par mimétisme des gestes simples que les adultes de son entourage ont pu lui montrer : dire au revoir avec la main, montrer un objet du doigt ou cacher son visage dans ses petites mains.

S'il sait donc reproduire des gestes et commence à comprendre quelques mots, bébé possède alors un incroyable potentiel de communication. Allier un geste à un mot : ce principe tout simple c’est la « communication gestuelle associée à la parole ». Plus connue sous le nom de langue des signes bébé, elle est à différencier de la langue des signes des personnes malentendantes.

Cette technique permet de donner des outils à nos tout-petits pour les aider à communiquer avec leur entourage et à exprimer leurs besoins et leurs émotions, à un âge où ils n’ont pas encore accès à la parole.

Bébé a plein de choses à dire même s’il ne sait pas encore parler. Alors, prêts à essayer de signer avec votre bébé ?

  

Les bénéfices de la langue des signes pour bébé

 

Les bénéfices de la mise en place de ce mode de communication sont nombreux pour votre bébé, pour vous et pour votre relation.

 

Mieux se comprendre. Quand bébé à un besoin à satisfaire comme changer la couche, dormir ou manger, il aura moins de peine à se faire comprendre en étant précis sur sa demande. Et cela fonctionne dans les deux sens car cela permet également à bébé de vous comprendre plus rapidement. Aussi, c’est un soulagement et un bonheur pour un parent d’arriver à comprendre son bébé et de pouvoir l’aider du mieux possible.

 

Diminuer la frustration. Au-delà de ses besoins, bébé vis des émotions, parfois très fortes, qu’il a du mal à gérer. Grâce à la langue des signes bébé, il a un autre moyen à sa disposition que les pleurs, les cris et l’agitation pour exprimer un mal-être. De plus, cela permet à l’enfant de prendre conscience de ce qu’il ressent, de nommer son émotion afin qu’il puisse apprendre à la reconnaître puis l’exprimer. En se sentant compris par les adultes, il y a de fortes chances pour qu’il se sente beaucoup plus apaisé.

 

Renforcer sa confiance en lui. Être écouté, entendu et compris par son entourage, c’est être considéré en tant qu’individu. Bébé va alors se sentir important et renforcer son estime de soi. En étant plus confiant, il osera d’avantage s’exprimer avec les enfants ou les adultes qui l’entourent.

 

Communiquer avec tous. Maîtriser la langue des signes bébé permet de poser des bases communes de communication avec tout l’entourage de bébé. Ainsi, s’il est gardé par ses grands-parents, sa baby-sitter ou la crèche, tous les adultes seront à même de décoder ce que votre bébé veut dire. Dans certaines crèches où le personnel apprend aux enfants à signer, ces petits bouts-de-chou peuvent même communiquer entre eux.

 

Préparer les bases de la parole. Parler ou faire un geste activent la même zone du cerveau liée au langage. La langue des signes bébé va donc permettre de la stimuler doublement, et de manière générale, participer au bon développement de bébé. Cela lui permet d’apprendre tout un tas de mots avant même qu’il soit capable de parler, le tout en s’amusant. Et surtout, cela lui inculque quelque chose d’essentiel : le goût de communiquer.

 

Créer une complicité magique. Beaucoup de parents pratiquant ce mode de communication ont pu noter que la complicité avec leur petit chat s’était encore plus renforcée. Le fait de se comprendre mutuellement, d’être attentifs l’un à l’autre, de diminuer la frustration rend le parent et son bébé beaucoup plus heureux et apaisés. Pour certains, ça devient même leur petit langage secret !

Comment signer avec son bébé ?

 

Signer avec son bébé est à la portée de tous et ne nécessite pas de diplôme ou de compétence particulière. En revanche, il faudra apprendre les bases en se formant un minimum. Vous trouvez en librairie des livres qui expliquent la méthode en détails comme « Signer avec son bébé » de Sophie d’Olce ou « Signe avec moi » Nathanaëlle Bouhier-Charles et Monica Companys. Vous pouvez également vous tourner vers des livres d’histoires, qui permettent de s’entraîner et varier les mots. Vous trouverez également pour compléter votre apprentissage, une multitude d’articles, d’interview d’experts et de vidéos sur Internet. Enfin, sachez qu’il existe des ateliers pour se former dans toute la France.

Une fois que vous aurez acquis les signes et la méthode, il faudra prendre l’habitude de les associer avec le mot correspondant dès que vous le prononcez. Pour que cela soit bien efficace, voici nos conseils :

  • mettez vous à hauteur de bébé
  • établissez un contact visuel
  • parlez doucement et distinctement
  • n’hésitez pas à répéter le mot et le geste plusieurs fois

Quels mots signer avec son bébé ?

 

Vous pouvez signer à peu près tous les mots avec bébé. Généralement, on commence par lui apprendre les mots les plus utiles au quotidien et qui correspondent à ses besoins de bébé :

*Manger*

*Téter*

*Biberon*

*Dormir*

*Fatigué*

*Changer la couche*

*Aide-moi*

*Bain*

*Jouer*

*Doudou*

*Câlin*

 

Dans un deuxième temps, on pourra lui apprendre les mots des émotions :

 

*Triste*

*Énervé*

*Heureux*

*Peur*

 

Mais il n’y a pas de règle, à vous de constater ce qui est le plus pratique et utile, en fonction des besoins de votre enfant et des vôtres.

Pour vous aider quand vous débuterez, voici une liste de 10 mots très utiles à signer :

 

 

Signer est avant tout un jeu ! 

 

Signer avec bébé, c’est mettre à sa disposition un outil magique d’expression et de communication qu’il peut apprendre à maîtriser petit à petit en attendant de pouvoir parler, et dont les effets sont très bénéfiques.

Après vous êtes formés, vous pouvez donc commencer à signer avec bébé dès l’âge de 6 mois. Les deux clés les plus importantes sont la répétition et la patience. En effet, il faudra probablement plusieurs mois à bébé pour pouvoir intégrer ce nouveau langage et l’utiliser à son tour. Il n’y a pas de règles, certains bébés y arriveront dès leur 7ème mois, d’autres à leur 10ème, ne vous inquiétez donc pas si cela ne vient pas tout de suite.

Armez-vous de patience, croyez en vous et en cas de doute, n’hésitez pas à demander de l’aide et vous faire accompagner.

Gardez à l’esprit que signer avec bébé, n’est pas une obligation mais un « plus » que vous pouvez apporter à votre tout-petit et à votre relation. Il ne faut pas mettre de pression sur vous ou bébé et en aucun cas vous sentir obligés de le faire si cela ne vous fait pas plaisir. Bébé est une éponge et si c’est une corvée pour vous, il le ressentira.

Cela doit avant tout rester un jeu !

Et vous ?

 

Avez-vous déjà signé avec bébé ? Vous avez envie de vous lancer dans l’aventure ?

Dites-le nous en commentaire !

 

 

 

 

 


Article précédent Article suivant


Laisser un commentaire