Le bain libre pour bébé : comment faire ?

 

Bébé est (enfin) arrivé pour votre plus grand bonheur, et vous n’avez qu’une hâte : quitter la maternité pour retrouver votre intimité et commencer à construire cette nouvelle vie de famille avec votre petit bout de chou.

Oui mais voilà : vous ressentez quand même de l’appréhension, et c’est bien normal. Si câliner ce petit être est plutôt naturel et instinctif, certains gestes du quotidien ne sont pas encore devenus des automatismes. Faire la toilette de bébé fait partie de ces choses toutes nouvelles que l’on vous a montrées à la maternité, mais que vous n’avez pas encore pratiquées chez vous, dans un autre contexte. Au-delà de la peur de ne pas bien faire, vous avez aussi l’angoisse que bébé vous glisse des mains, se cogne ou se retrouve sous l’eau.

Les magasins spécialisés proposent de nombreux accessoires pour aider les parents à bien appréhender la toilette de leur petit coeur, comme les transats de bain, les sièges de bain ou les baignoires d’appoint. Tout ce matériel peut être rassurant car l’on diminue les risques d’accident, mais cela limite aussi bébé dans ses mouvements.

La motricité libre, notamment prônée par la méthode Montessori, consiste à laisser bébé libre de ses mouvements, évoluer selon son instinct et progresser à son rythme tout en étant là pour sécuriser son environnement et l’aider s’il le demande. La motricité libre peut également s’appliquer au moment du bain et présente beaucoup d’avantages : plus de sécurité, plus de confort, plus de liberté de mouvement et même, plus écologique.


Envie d’en savoir plus sur le bain libre ? On vous explique tout !

Le principe du bain libre

Le bain libre consiste à allonger bébé sur le dos dans un faible volume d'eau et sans aucun accessoire, pour lui permettre de bouger de manière naturelle et spontanée, de laisser libre cours à ses mouvements de petit bébé afin de développer sa motricité.

On préconise en général d’attendre ses 2-3 mois avant d’expérimenter le bain libre, âge où il commence à être bien éveillé.

Comment pratiquer le bain libre ?

Remplissez votre baignoire ou votre bac de douche d’un fond d’eau d’environ 5 cm. L’eau doit arriver à peu près aux petits lobes d’oreille de baby chou et être à température, entre 35 et 38 degrés.

Étant donné qu’il aura le dos dans l’eau et le reste de son corps en dehors, faites en sorte que la température de la salle de bain soit chaude pour qu’il n’attrape pas froid. Aussi, veillez à ce que celle de l’eau ne baisse pas trop, ce qui peut arriver si le moment du bain avec bébé dure un peu. Dans ce cas là, vous pouvez évacuer un peu d’eau et en rajouter à la bonne température.

Si vous jugez nécessaire pour son confort ou sa sécurité de mettre un tapis antidérapant, une serviette ou un petit matelas au fond de la baignoire, écoutez votre instinct de maman et faites-le. C'est vous qui voyez !

Pour laver votre bébé, récupérez l’eau du bain avec vos mains et mouillez son corps régulièrement. Libérée de la contrainte de lui tenir la tête, il sera donc très facile d’attraper du savon et de laver votre petit poussin. Si les premiers temps il semble un peu paniqué dans ce milieu aquatique avec lequel il n’est pas familier, prenez le temps de le rassurer, de garder le contact avec lui en le touchant.

Les avantages du bain libre

Chez La chambre des rêves, on trouve que les bénéfices de cette manière de prendre le bain sont nombreux et importants pour bébé, mais aussi pour vous en tant que parents.

Bébé développe sa motricité. Il est presque en autonomie sous l’oeil vigilant de ses parents et peut vivre sa vie de petit bébé qui a soif de découvertes et d’expérimentations  : s’étirer, bouger les bras, les jambes, attraper ses pieds, éclabousser, etc. Il prend petit à petit conscience de son corps, de ses mouvements et de son environnement. S’il est intéressant de le laisser faire en l’observant, n’hésitez pas à lui montrer des gestes qu’il peut reproduire dans l’eau et à intervenir si bébé se retourne et qu’il n’est pas encore capable de se retenir sur ses bras. Grâce à la liberté qu’apporte le bain libre, bébé va prendre confiance et apprendre à se sécuriser tout seul.

Bébé s’habitue au milieu aquatique. En prenant régulièrement ce genre de bain, il va développer une certaine aisance dans l’eau dès ses premiers mois de vie. Parce qu’il aura été bien accompagné par ses parents dans la découverte de ce milieu aquatique en toute sécurité, il sera comme un poisson dans l’eau le jour où il pourra se baigner dans la mer ou la piscine.

Pas de matériel à acheter. Comme nous l’avons vu précédemment, vous pouvez oublier baignoire d’appoint et autres transats avec le bain libre. Des économies et un gain de place conséquent qui ne sera pas du luxe !

Peut se pratiquer dans une douche. Du fait du faible niveau d’eau nécessaire, le bac d’une douche peut être amplement suffisant. Prévoyez juste un bouchon pour que l’eau ne s’écoule pas, et c’est gagné.

Plus de sécurité. Bien qu’il ne faille pas quitter bébé des yeux, même quelques secondes, le risque d’accident est vraiment diminué par rapport à la manière classique de prendre un bain.

C’est une démarche écologique. En effet, le niveau d’eau nécessaire est moindre que s’il fallait remplir toute la baignoire.

Plus de confort et de liberté pour les parents. Si bébé est plus libre de ses mouvements, c'est aussi le cas pour ses parents. En effet, il n'est pas nécessaire de tenir sans arrêt la tête de bébé avec une main et tenter de faire tout le reste avec l'autre, ce qui peut en plus être inconfortable ou faire mal au dos. Avec le bain libre, vos disposez de vos deux mains et pouvez trouver la position la plus confortable pour vous et jouer tranquillement avec votre loulou.

Un moment de bonheur privilégié. Plutôt qu’une corvée quotidienne à réaliser, le moment du bain devient un rendez-vous que ni bébé ni ses parents n’ont envie de louper ! Bébé est serein car il est libre de ses mouvements, tandis que papa ou maman est dans une position confortable, beaucoup moins stressé du fait du faible niveau d’eau et peut partager avec bébé des moments magiques.


Et vous ?

Avez-vous déjà essayé la méthode du bain libre ?

 


Article précédent Article suivant


Laisser un commentaire