Aménager un coin bébé dans un studio ou un deux-pièces

Source : Latonya Yvette

 

Ça y est, l’arrivée de bébé est prévue pour bientôt et vous n’avez qu’une hâte, l’accueillir dans votre vie et dans votre foyer.

La chambre des rêves vous a dévoilé dans son précédent article ses 5 indispensables pour une déco réussie dans la chambre de bébé. Mais l’arrivée d’un nouveau-né quand on vit dans un studio ou un deux-pièces, cela peut vite devenir compliqué surtout quand on n’a pas la possibilité de déménager dans un logement plus spacieux. Même si bébé ne mesure que quelques centimètres, sa venue au monde chamboule le quotidien et nécessite l’achat d’un berceau, d’une table à langer, de vêtements, jouets et autres affaires qui risquent de vite vous encombrer.

Dans ces conditions, comment accueillir au mieux bébé ? Comment fait-on pour aménager un coin pour bébé dans un studio ou un deux-pièces ?

On vous rassure tout de suite : votre petit bébé a plus besoin d’amour que de mètres carrés, et surtout, d’un environnement joyeux où règne la sérénité. Cela passe par une réorganisation de votre chez-vous, et une dose de déco !

La chambre des rêves vous dévoile sa méthode en 4 étapes pour cohabiter avec bébé.

 

Étape n°1 : faire de la place

 

Avant de commencer l’aménagement du coin bébé, il est essentiel de gagner un maximum de place. C’est une belle occasion pour passer en revue vos affaires, identifier les vêtements que vous ne portez plus, les objets déco démodés ou qui ne vous plaisent plus. L’idée ? Optimiser la place que vous avez au maximum.

Essayez de voir si certains meubles prennent un peu trop de place. Préférez aussi des meubles bas à de gros meubles encombrants, comme une commode par exemple. D’une part, cela allège visuellement la pièce, d’autre part, vous pouvez utiliser la surface du meuble bas pour poser des affaires de bébé ou vous en servir de table à langer.

Concernant la table à langer, il n’est pas indispensable d’en posséder une. Si vous n’avez pas la place, un matelas sur une commode ou un meuble de la salle de bain fera très bien l’affaire. Si vous y tenez particulièrement, sachez qu’il existe des tables à langer murales qui se referment et se déplient en ne prenant aucune place au sol.

Une fois que vous aurez fait place nette, il vous sera plus facile de voir combien de mètres carrés vous avez à votre disposition et ainsi vous organiser efficacement pour la transformation de la pièce qui accueillera bébé.


 Source : Leroy Merlin

Étape n°2 : ranger astucieusement

 

Le nerf de la guerre dans une maison ? Les rangements. Il est vrai que tous les logements ne sont pas nécessairement équipés de placards et il n’est pas toujours évident de réussir à tout ranger de manière organisée.

Une astuce toute simple consiste à fixer des étagères, pour ranger sans prendre de place au sol. Vous pouvez même y fixer une petite tringle en dessous pour accrocher les vêtements de votre petit amour.

Dans vos placards, utilisez des sacs de rangement sous vide pour tous les objets volumineux peu utiles au quotidien comme des couettes et les vêtements d’hiver ou d’été.

Si votre budget vous le permet, changez le lit parental classique pour un lit avec des tiroirs de rangement intégrés, qui peuvent vous faire gagner beaucoup de place.

Pensez aussi aux organisateurs de lit en tissu qui se fixent aux barreaux du berceau et aux jolis paniers et permettent de ranger doudous et jouets par exemple, qui ont tendance à vite traîner partout. Cela apportera même une jolie touche déco !


Source : Tiny tribe magazine 

 

Étape n°3 : délimiter les espaces

 

Symboliquement, pour bébé comme pour ses parents, il est important qu’il ait son espace à lui. Aussi, délimiter physiquement cette séparation est essentiel, et plutôt facile à mettre en place.

Une solution consiste à utiliser des rideaux, un paravent ou des panneaux japonais. Cela a l’avantage de prendre peu d’espace et d’être assez léger visuellement, ne donnant pas l’impression à bébé d’être trop enfermé.

Si vous avez une grande armoire ou un dressing dont vous ne pouvez pas vous passer, pourquoi ne pas vous en servir de cloison ? En plaçant le meuble perpendiculairement au mur, cela vous permettra d’obtenir cette séparation tout en gagnant un maximum de place pour le petit coin de baby chou. Pour cet usage, notre préférence va aux meubles de rangement à cases, qui permettent de laisser passer un peu de lumière et ne sont généralement pas très hauts.

Si la pièce est très petite, pourquoi ne pas opter pour un ciel de lit ? Très facile à accrocher, ce morceau de tissu au tombé délicat permet d’encadrer joliment le berceau de votre petit coeur en lui créant un petit cocon douillet.



 Source : Audrey Snow Owen

Étape n°4 : la décoration

 

Pensez à la peinture ou au papier peint pour délimiter visuellement et symboliquement l’espace de votre petit amour. Vous pouvez choisir une couleur ou un motif qui tranche avec les autres tons de la chambre ou opter pour des tons complémentaires pour un résultat harmonieux.

Côté objets déco, on sélectionne intelligemment quelques pièces qui ne prennent pas de place et qui font leur effet. On peut orner les murs avec des guirlandes, des fanions, des mobiles, quelques affiches encadrées ou des stickers muraux. Au sol un grand tapis peut aider à la délimitation visuelle des espaces.

Lorsque qu’il faudra se lever, se re-lever et se re-re-lever la nuit parce que bébé a faim, une veilleuse sera très utile. En plus d’être décorative, elle diffuse une lumière toute douce permettant de calmer bébé et de se rendormir beaucoup plus facilement par la suite.

 

Et vous, avez-vous déjà vécu cette situation de cohabitation avec votre tout-petit ? Quelles sont vos astuces pour créer un joli coin pour bébé dans votre chambre ?

 


Article précédent Article suivant


Laisser un commentaire